ONU Volontaires recrute plusieurs Volontaires

Temps Plein

ONU VOLONTAIRES

ONU Volontaires recrute plusieurs Volontaires

Informations sur l’emploi
Titre du Poste : Spécialiste en santé
Lieu du Travail : TOGO
Date de Soumission : 07/06/2024
Description de l’emploi

Le programme des Volontaires des Nations Unies est une agence de l’Organisation des Nations Unies qui déploie des volontaires pour soutenir directement sur le terrain d’autres organismes de l’ONU. Cette organisation vise à promouvoir le volontariat pour la paix et le développement dans le monde.

Détails

Mission et objectifs

La mission fondamentale de l’UNICEF est de promouvoir les droits de chaque enfant, partout, dans tout ce que l’organisation fait – dans les programmes, dans le plaidoyer et dans les opérations. La stratégie d’équité. qui met l’accent sur les enfants et les familles les plus défavorisés et les plus exclus, traduit cet engagement en faveur des droits de l’enfant en action. Pour l’UNICEF, l’équité signifie que tous les enfants ont la possibilité de survivre, de se développer et d’atteindre leur plein potentiel, sans discrimination, préjugés ou favoritisme. Dans la mesure où un enfant a une chance inégale dans la vie – dans ses ‹dimensions sociale, politique, économique, civique et culturelle – ses droits sont violés. Il est de plus en plus évident qu’investir dans la santé, 1’éducation et la protection des citoyens les plus défavorisés d’une société – en s’attaquant aux inégalités – donnera non seulement à tous les enfants la possibilité de réaliser leur potentiel, mais conduira également à une croissance soutenue et à la stabilité des pays. Cet investissement accélère les progrès vers la réalisation des droits de l’homme de tous les enfants, qui est le mandat universel de l’UNICEF, tel que défini par la Convention relative aux droits de l’enfant, tout en soutenant le développement équitable des nations.

Contexte

Selon les estimations du groupe inter agences des Nations Unies et les résultats du MICS6, les taux de mortalité ont continué à baisser entre 2017 et 2020. Le taux de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans est passé de 71 à 64,4 pour mille naissances vivantes (PMNV). En 2020, le taux de mortalité néonatale était de 24,5 PMNV (27 PMNV en 2017), le taux de mortalité infantile de 44 PMNV et celui des adolescents âgés de 10 à 19 ans de 12 PMNV. Ces moyennes sont inférieures ù celles constatées dans les pays subsahariens.

Ces améliorations n’ont cependant pas équitablement bénéficié à tous les enfants car la situation reste défavorable chez les garçons (sauf durant la période néonatale) ; les enfants du milieu rural ainsi que ceux qui vivent dans le Nord du pays et ceux qui appartiennent aux familles pauvres. Le taux de mortalité infantile y est deux fois élevé (58 contre 29 PMNV chez les enfants des ménages riches) et le taux de mortalité des enfants âgés de 1 à 4 ans 5 fois plus important.

Ces taux de mortalité et la différence qui existent entre les groupes d’enfants sont directement imputables aux mêmes pathologies que celles qui avaient été répertoriées en 2017. Les enfants continuent de mourir à cause des affections néonatales et de la répétition des épisodes de paludisme, pneumonie, diarrhée, malnutrition ou du VIH/SIDA. La fréquence élevée de ces pathologies est le résultat des difficultés que rencontrent les familles pour accéder aux soins et des pratiques familiales inadéquates.

Le Togo compte une Unité de Soins de Proximité pour 3,959 habitants à Lomé mais seulement une pour 6,000 habitants dans les régions avec des pics atteignant 8,654 ä Maritime, et 9,587 à Savanes. Cette insuffisance d’établissement est faiblement compensée par le réseau des agents de santé communautaire car sur les 6,000 agents de santé communautaire répertoriés un tiers (2,290) sont capables de diagnostiquer et traiter les cas de paludisme, diarrhée et malnutrition aiguë sévère. La persistance des taux élevés de morbidité et de mortalité est également expliquée par les pratiques de soins familiales et communautaires inadéquates. Le pourcentage d’enfants de moins de 6 mois qui sont exclusivement allaités au lait maternel ne s’améliore que très lentement (64,3 ° » en 2017 contre 61 % en 2013).

La recherche de soins auprès de prestataires qualifiées quand l’enfant est malade n’est toujours pas ancrée dans les habitudes des familles. Le pourcentage des enfants pour lesquels on a recherché un conseil ou un traitement ne dépasse pas 28 % en cas de diarrhée, 39 % en de symptômes d’infection respiratoire aiguë et 54,1 % dans les cas de fièvre. La recrudescence des conflits armés dans le centre du Sahel (Burkina Faso, Mali et Niger) vient exacerber la situation des enfants avec un impact dévastateur sur leur survie, leur protection, leur éducation et leur développement. La crise du Sahel a connu un débordement à un rythme alarmant vers les pays côtiers notamment le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Guinée et le Togo. Le présent appel à candidature s’inscrit dans ce cadre de développement et de l’humanitaire. Elle a pour but de renforcer les capacités en ressources humaines de l’UNICEF pour le développement dans les régions de la Kara et en plus l’humanitaire dans la région des Savanes.

Description de la tâche

12. Description des taches : Sous l’autorité fonctionnelle du chef section Survie de l’enfant et la supervision directe du Spécialiste santé, le/la Volontaire des Nations Unies fournira une assistance technique, opérationnelle et administrative à travers la mise en œuvre du programme santé de !’ UNICEF, depuis la planification des activités jusqu’aux résultats. Le/la volontaire travaillera en équipe pour préparer, exécuter, et gérer une variété de tâches techniques et administratives pour la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation du programme santé. De façon plus précis le/la volontaire aura pour fonctions/responsabilités :

• Fournir ! assistance technique nécessaire à tous les niveaux (régional, district, formation sanitaire et communautaire) au processus d’élaboration et de suivi des plans de travail annuels, y compris l’établissement de rapports sur les progrès en termes d’accès aux soins et services essentiels de qualité dans les régions Savanes et Kara ;

• Participer à la formation/renforcement des capacités sur la Prise en Charge intègre des Maladies de l’Enfant (PCIME-c) et de l’approche communauté amie des enfants et Suivi en temps réel (CADE-STR) ;

• Contribuer à l’élaboration d’un cadre de suivi du programme et la mise à jour des outils de suivi et évaluations pour les régions des Savanes et Kara, y compris un soutien technique à l’équipe de terrain pour une programmation convergente ;

• Appuyer les acteurs gouvernementaux des services de santé dans les activités de suivi du programme, en particulier celui de la PCIME-c et de l’approche CADE-STR ;

• Appuyer la mise ajour des données et !’ analyse de la situation du programme santé dans les régions des Savanes et de Kara ;

• Fournir ! assistance technique nécessaire a !’ organisation et à Ia gestion des évaluations annuelles, semestrielles, à mi-parcours de !’ ensemble des projets régionaux pour mesurer la progression sectorielle en termes d’accès aux services de santé ;

• Préparer les documents/matériels/données nécessaires pour faciliter la planification, la mise en œuvre et le compte rendu des évaluations ;

• Participer aux exercices de suivi et évaluation, aux revues de programme avec le gouvernement et les partenaires, participer au suivi financier du programme, contribuer aux rapports pour les donateurs ;

• Réaliser des visites de terrain et apporter un appui technique aux partenaires gouvernementaux ;

• Participer à l’élaboration du plan de travail de la section Survie de l’enfant et veiller au respect des objectifs spécifiques qui lui sont assignés ;

• Accomplir toutes les autres tâches qui pourraient lui être confiées par le chef ou la cheffe de section ou le Spécialiste Santé en rapport notamment avec le programme régulier et la préparation des réunions techniques du programme avec les partenaires du gouvernement.

Critères d’admissibilité

Âge

27 – 80

Nationalité

Le candidat doit être un ressortissant ou un résident légal du pays d’affectation.

Exigences

Expérience requise

3 ans d’expérience en

• Avoir une bonne connaissance du système de santé du Togo ;

• Être titulaire d’un diplôme en sciences de la santé (technicien supérieur de santé, diplômé d’État, sage-femme) avec une formation complémentaire en santé publique, épidémiologie ou autre domaine connexe ;

• Avoir une expérience pratique d’au moins cinq (03) ans dans Ia conception, la mise en œuvre des initiatives à base communautaire, le suivi de programmes/projets de santé et le développement ;

• Avoir au moins trois (03) années d’expérience professionnelle en Suivi & Evaluation, gestion de programme et en recherche opérationnelle ;

• Avoir une expérience de travail dans un pays en développement est considérée comme un atout.

• Avoir une expérience pertinente dans une agence ou une organisation du système des Nations Unies est considérée comme un atout.

• Possède d’excellentes capacités d’analyse, de synthèse, de présentation et de rédaction.

• Avoir des qualités de communicateur (écrit et orale) ;

• Avoir une bonne maîtrise de l’outil informatique (logiciels de bases de données) ;

• Motivation à contribuer à Ia paix, au développement et l’humanitaire, et à servir les autres ;

• Bonne aptitude interpersonnelle, en réseautage (networking) et en communications ;

• Volontaire à contribuer au travail en tant que membre d’une équipe ;

• Flexibilité et ouverture à l’apprentissage et aux nouvelles expériences ;

• Respect de la diversité et adaptabilité aux autres cultures, environnements et conditions

Domaine(s) d’expertise

Programmes de développement, Santé, Communication

Conduire

Traduction

Français, Niveau : Connaissances pratiques, Requis Anglais, Niveau : Basique, Souhaitable

Niveau d’éducation requis

Licence ou équivalent en Licence Bac+ 3 minimum Le programme VNU national Santé doit être titulaire d’un diplôme universitaire licence (BAC+3) dans l’un des domaines suivants est requis : santé publique, épidémiologie, santé pédiatrique, santé familiale, santé mondiale/internationale, politique et/ou gestion de Ia santé, ou autre domaine technique pertinent.

Compétences et valeurs

Professionnalisme : compréhension démonstratrice des opérations pertinentes pour !’ UNICEF; capacités techniques ou connaissances pertinentes ou transférables aux procédures et règles !’ UNICEF; discrétion, sensibilité politique, diplomatie et tact pour traiter avec les clients ; capacité d’appliquer un bon jugement ; capacité d’assurer la liaison et de coordonner avec un éventuel d’acteurs différents, en particulier dans les postes de direction ; Le cas échéant, un degré élevé d’autonomie, d’initiative personnelle et de capacité à s’approprier. L’ingéniosité et la volonté d’accepter de vastes responsabilités et la capacité de travailler de fa9on autonome selon les procédures établies ; capacité de gérer ]’information de fa9on objective, précise et confidentielle ; réceptif et axé sur le client ;

• Intégrité : démontrer les valeurs et les normes éthiques de l’ONU et de l’UNIDEF dans les activités et les comportements quotidiens tout en agissant sans tenir compte des gains personnels ; résister aux pressions politiques indues dans la prise de décision ; s’en tenir aux décisions qui sont dans l’intérêt de !’ organisation même si elles sont impopulaires ; prendre des mesures rapides en cas de comportement non professionnel ou contraire à l’éthique ; ne pas abuser du pouvoir ou de l’autorité ;

• Travail d’équipe et respect de la diversité : capacité d’opérer efficacement au-delà des frontières organisationnelles ; excellentes compétences interpersonnelles ; capacité d’établir et de maintenir des partenariats efficaces et des relations de travail harmonieuses dans un environnement multiculturel, multiethnique et mixte, avec sensibilité et respect de la diversité ; sensibilité et adaptabilité à la culture, au sexe, à la religion, à la nationalité ; engagement à mettre en épreuve l’objectif de l’égalité des sexes en assurant la participation égale et la pleine participation des femmes et des hommes dans tous les aspects des opérations des Nations Unies ; capacité d’atteindre des objectifs communs et de fournir des orientations ou une formation à leurs collègues ;

• Engagement envers l’apprentissage continu : initiative et volonté d’acquérir de nouvelles compétences et de se tenir au courant des nouveaux développements dans le domaine d’expertise ; capacité de s’adapter aux changements dans l’environnement de travail.

• Planification et organisation : compétences organisationnelles et de résolution de problèmes efficaces et capacité de gérer un grand volume de travail de manière efficace et en temps opportun ; la capacité d’établir des priorités et de planifier, coordonner et surveiller (propre) le travail ; capacité de travailler sous pression, avec des délais contradictoires, et de gérer plusieurs projets / activités simultanées ;

• Communication : compétences interpersonnelles ; de bonnes compétences en communication orale et écrite, y compris la capacité de préparer des rapports clairs et concis ; capacité de faire des présentations, d’articuler les options et es positions de manière concise ; capacité de faire et de défendre des recommandations ; capacité de communiquer et d’éprouver de l’empathie avec le personnel (y compris le personnel national), le personnel militaire, !es volontaires, les homologues et les interlocuteurs locaux provenant d’horizons très divers ; capacité de transférer des informations et des connaissances à un large éventail de groupes cibles différents ;

Autres informations

Conditions de vie et remarques

Le staff recruté sera basé à Dapaong (au Nord du Togo) avec des missions de terrain dans les districts des régions Savanes et Kara. C’est une ville commerciale située dans le nord du Togo à 650 km de Lomé et à 35 km de la frontière avec le Burkina Faso. C’est le chef-lieu de la préfecture de Tone ainsi que de la région des Savanes. La langue parlee est le Moba. Comme ii s’agit d’une mission nationale de Volontaire des Nations Unies, le Volontaire des Nations Unies sera responsable de l’organisation de son propre logement et d’autres éléments essentiels de la vie.

Déclaration d’inclusion

Le programme des Volontaires des Nations Unies est un programme d’égalité des chances qui accueille les candidatures de professionnels qualifiés. Nous nous engageons à atteindre la diversité en termes de genre, de caractéristiques protégées par les soins. Dans le cadre de leur adhésion aux valeurs du programme VNU, tous les Volontaires des Nations Unies s’engagent à lutter contre toute forme de discrimination et à promouvoir le respect des droits de l’homme et de la dignité individuelle, sans distinction de race, de sexe, d’identité de genre, de religion, de nationalité, d’origine ethnique, d’orientation sexuelle, de handicap, de grossesse, d’âge, de langue, d’origine sociale ou de toute autre situation.

Aménagements raisonnables

L’UNICEF offre des aménagements raisonnables aux Volontaires des Nations Unies handicapés. Il peut s’agir, par exemple, de logiciels accessibles, d’une aide aux voyages pour les missions ou d’accompagnateurs personnels. Nous vous encourageons à divulguer votre handicap lors de votre candidature au cas où vous auriez besoin d’aménagements raisonnables pendant le processus de recrutement et par la suite dans votre affectation.

Remarque sur les exigences de vaccination contre la Covid-19

En plus des exigences en matière de vaccination spécifiques au lieu d’affectation, les rendez-vous sont soumis à la confirmation du statut de vaccination complète contre le SRAS-CoV-2 (Covid-19) avec un vaccin approuvé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui doit être satisfaite avant la prise de rendez-vous. Elle ne s’applique pas aux Volontaires des Nations Unies qui travailleront à distance et ne sont pas censés travailler ou visiter les locaux de l’UNICEF, les lieux d’exécution des programmes ou interagir directement avec les communautés avec lesquelles l’UNICEF travaille, ni se déplacer pour remplir des fonctions pour l’UNICEF pendant la durée de leur contrat.

POSTULER ICI

VOIR D’AUTRES AUFFRES OFFRES D’EMPLOI ICI

NB : NE DONNEZ JAMAIS D’ARGENT POUR UN EMPLOI SINON VOUS SEREZ ANARQUE

#CV #Recrutement #entreprise qui recrute #emploi en Côte d’Ivoire

Intégrer le groupe Telegram pour recevoir les offres

Pour postuler à cette offre d’emploi veuillez visiter app.unv.org.