La BAD recrute pour ces 03 postes

Temps Plein

La BAD

La BAD recrute pour ces 03 postes

Informations sur l’emploi
Titre du Poste : 03 Postes
Niveau Requis : Licence, Master
Année d’Expérience Requise : 5 ans, 8 ans
Lieu du Travail : Abidjan, Côte d’Ivoire
Date de Soumission : 23/06/2024
Description de l’emploi

LA BANQUE :
Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. Elle compte 81États membres, dont 54 en Afrique (pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque africaine de développement vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Afin de se concentrer au mieux sur les objectifs de la Stratégie décennale (2023 – 2032) et de réaliser un plus grand impact sur le développement, la Banque a défini pour ses interventions en Afrique, cinq grands domaines (Top 5) à intensifier pour accélérer l’obtention de résultats à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

LE COMPLEXE:

La Vice-présidence pour le secteur privé, l’infrastructure et l’industrialisation est essentielle à la mission de la Banque qui vise à développer le secteur privé, améliorer l’infrastructure et accélérer l’industrialisation. Les principales fonctions du Complexe consistent à i) renforcer l’environnement favorable au développement du secteur privé [et du secteur financier] propice à la croissance inclusive et au développement durable ; ii) appuyer le développement d’infrastructures fiables et durables, y compris les villes et le développement urbain ; et iii) accorder une attention renouvelée à la performance industrielle et commerciale en appui à la transformation structurelle sur l’ensemble du continent africain. Le Complexe s’appuie sur le savoir, le cofinancement et les partenariats pour attirer les capitaux privés et travailler avec les gouvernements à l’exécution du programme de développement de la Banque.

LE DÉPARTEMENT RECRUTEUR :

Le rôle principal du Département du Développement du Secteur Financier (PIFD) est d’aider les pays membres régionaux (PMR) à accroître la portée, la profondeur et l’ampleur de leurs systèmes financiers tout en préservant la stabilité financière. Le département a quatre objectifs à long terme: (i) le développement d’un secteur privé dynamique à travers un accès inclusif pour les ménages et les entreprises aux services financiers; (ii) renforcer les acteurs du marché; (iii) développer des marchés de capitaux efficaces, et (iv) approfondir l’intégration financière régionale.

Associé à d’autres départements du complexe de l’Industrialisation, de l’Infrastructure et du Secteur Privé, PIFD est responsable de la mise en œuvre des aspects de la Stratégie décennale de la Banque en lien avec le développement du secteur financier qui consiste à construire des systèmes financiers dynamiques, innovants, robustes et compétitifs, tant nationaux que régionaux ; et à la fois pour le secteur public et privé des PMR. PIFD joue un rôle transversal au sein de la Banque en collaborant avec d’autres départements pour atteindre les objectifs prioritaires High 5.

LE POSTE:

Le poste de chef de division requiert un professionnel très motivé ayant une expérience dans la conception et la gestion de projets d’intermédiation et d’inclusion financières ciblant les banques, les institutions financières non bancaires telles que les institutions de microfinance et de leasing, les institutions financières de développement, les fintechs, les banques centrales, les gouvernements et les agences régionales. Le chef de division fournira, supervisera et coordonnera les équipes techniques travaillant à la conception, à la mise en œuvre et au suivi des projets et initiatives d’intermédiation et d’inclusion financières dans les pays membres régionaux (PMR). Il/elle fera preuve de leadership pour améliorer la mise en œuvre, accroître les synergies, aiguiser les compétences, partager les connaissances et les enseignements, et améliorer l’impact grâce à une analyse fondée sur des données probantes. Il/elle renforcera les communications et consolidera les fondations des nouvelles interventions et initiatives qui soutiennent les progrès vers l’amélioration de la qualité de l’appui à l’intermédiation financière ainsi que l’accès quasi universel aux services financiers essentiels.

FONCTIONS CLÉS :

Sous la supervision générale du directeur du département du développement du secteur financier et en étroite collaboration avec le complexe du secteur privé, de l’infrastructure et de l’industrialisation (PIVP), le chef de division effectuera les tâches suivantes :

Défendre et fournir des orientations stratégiques et une supervision sur les activités d’intermédiation et d’inclusion financières, le rôle et l’approche de la mise en œuvre de la stratégie décennale de la Banque, le plan d’action pour le développement du secteur financier et les objectifs prioritaires High 5.
Coordonner le travail de la division en fournissant un soutien technique et en matière d’investissement pour améliorer l’intermédiation financière dans les secteurs et les segments de marché prioritaires, ainsi que pour intégrer les aspects liés à l’accès et à l’inclusion financiers dans les opérations de la Banque.
La supervision technique et stratégique :

Mener un dialogue politique avec les responsables gouvernementaux ; identifier les opportunités d’investissement pour un éventuel financement de la Banque ; et promouvoir les opérations et les programmes de la Banque dans le secteur privé auprès des responsables gouvernementaux, des opérateurs économiques, des partenaires au développement, etc. Suivre et analyser les développements économiques dans les pays membres régionaux.
Diriger des initiatives ciblées de mobilisation des ressources avec à la fois les partenaires de développement traditionnels et non traditionnels afin de mobiliser des financements concessionnels et des subventions pour soutenir le travail d’intermédiation et d’inclusion financières de la Banque.
Fournir des conseils au directeur sur les questions relatives au développement du secteur financier.
Travailler en étroite collaboration avec les autres secteurs, les départements régionaux et les bureaux nationaux pour identifier, concevoir, évaluer et suivre les projets.
Suivre et analyser les tendances économiques dans les PMR et fournir un leadership et des conseils stratégiques à l’équipe sur les changements nécessaires à l’orientation stratégique et opérationnelle du travail d’intermédiation et d’inclusion financières.
Exploiter l’expertise des spécialistes du secteur financier pour analyser et conseiller le directeur et les autres parties prenantes sur les questions relatives à l’intermédiation et à l’inclusion financières, ainsi qu’au développement du secteur financier en général.
Diriger et orienter les contributions de la division à l’élaboration et à la révision des politiques, procédures, outils, modèles, etc. pertinents afin d’améliorer la mise en œuvre des interventions de la Banque dans le secteur financier.
Diriger et coordonner les activités avec d’autres départements afin de développer et de déployer des instruments financiers pour soutenir les secteurs réels tels que l’agriculture et l’industrie.
Gestion des connaissances

Coordonner et guider les experts du secteur financier de la division dans la documentation, la synthèse et la diffusion des tendances émergentes du secteur, des meilleures pratiques, des leçons et des études de cas en Afrique et dans le monde.
Soutenir le développement d’un système de gestion des connaissances qui garantit que la division capture toutes les informations et connaissances pertinentes issues du travail de la Banque dans le domaine de l’intermédiation et de l’inclusion financières, afin d’informer la mise en œuvre, les rapports, les communications et le développement des affaires.
Représenter la Banque dans les forums internationaux pour diffuser des informations sur les enseignements tirés des opérations d’intermédiation et d’inclusion financières.
Contribuer à la collecte, à la gestion et à la diffusion des meilleures pratiques régionales et mondiales et des connaissances institutionnelles de l’activité de conseil au sein de la Banque.
Allocation des ressources et administration

Diriger et coordonner la préparation du budget de la division ainsi que la hiérarchisation et l’affectation des ressources.
Diriger et coordonner l’attribution des tâches aux experts du secteur financier de la division, y compris les efforts de collaboration avec d’autres divisions et départements.
Diriger la planification et le suivi des paramètres de performance clés pour le portefeuille des projets de la division.
Contribuer à la définition des indicateurs clés de performance (KPI) de la division et du personnel, ainsi qu’au suivi et à l’évaluation des progrès accomplis dans la réalisation des objectifs de la division.
Gestion du personnel :

Planifier, organiser et superviser les activités et le personnel de la division.
Constituer et gérer une équipe de professionnels et de personnel de soutien motivés pour fournir des services efficaces et de haute qualité qui soutiennent l’activité.
Fixer des objectifs de performance individuels et collectifs réalistes et motiver le personnel pour qu’il les atteigne de manière cohérente.
Être un membre collaborateur de l’équipe de gestion du département, apporter et partager son expertise et favoriser un environnement collégial.
Servir de modèle et de mentor, en donnant l’exemple.
Leadership

Maintenir une vision et une stratégie claires pour la division, qui puissent être communiquées et comprises par les partenaires, les clients, les médias et les différentes parties prenantes internes.
Se faire le champion de l’inclusion financière et de l’intermédiation au sein de la Banque et auprès des parties prenantes externes, notamment les clients, les autorités de régulation et les autres partenaires de développement.
Assumer la responsabilité opérationnelle principale de l’exécution des projets d’intermédiation et d’inclusion financières.
Développer et diriger la mise en œuvre des objectifs, politiques, procédures et normes de travail de la division. Assurer la conformité avec les politiques et règlements de la Banque.
Diriger des missions complexes impliquant des négociations avec des clients, des régulateurs, des officiels des gouvernements et d’autres partenaires.
Améliorer l’orientation du personnel de la division vers le service à la clientèle et assurer la fourniture de services efficaces aux clients.
Engagement du personnel

Promouvoir la collaboration et faciliter le travail d’équipe au sein des équipes et des unités organisationnelles, en particulier avec les bureaux régionaux et nationaux.
Maintenir un haut niveau d’intégrité professionnelle, traiter les individus de manière équitable et respectueuse et être sensible aux différences de cultures, de nationalités et de genre.
Fournir une formation sur le tas et des conseils au personnel moins expérimenté et superviser leur travail.
Démontrer une connaissance technique approfondie du secteur financier, agir en tant que ressource technique pour les membres de l’équipe et diriger et/ou créer des opportunités de formation professionnelle et de croissance pour le personnel dans des domaines techniques qui apportent une valeur ajoutée au travail de la division.
Communication d’entreprise

Communiquer efficacement au personnel et à la direction la manière dont la stratégie, la politique et les processus soutiennent les besoins de l’entreprise et permettent un environnement de travail productif, positif et engageant.
Développer et coordonner les relations de la Banque avec d’autres institutions impliquées dans le développement du secteur financier.
Représenter efficacement la Banque lors d’événements clés pour communiquer la stratégie, le travail et la contribution de la Banque aux objectifs de développement de l’Afrique.
Faciliter la mise en place de synergies entre les diverses activités de la division et d’autres départements afin d’améliorer l’interaction et la communication régulières et d’encourager le partage d’informations et de connaissances.
Maintenir un engagement continu et efficace avec les principales parties prenantes internes et externes.

COMPETENCES (compétences et connaissances)

Être titulaire au minimum d’un master 2 en finance, en économie, en administration des affaires ou dans toute autre discipline pertinente pour les activités de la division de l’inclusion et de l’intermédiation financières.
Un minimum de huit (8) années d’expérience professionnelle pertinente dans la gestion des relations avec les clients, l’analyse de crédit et la gestion du personnel, de préférence dans le secteur financier, dont trois (3) années doivent avoir impliqué la gestion et/ou la supervision d’équipes.
Expérience dans l’intermédiation et l’inclusion financières, y compris l’inclusion financière numérique et les études et opérations du secteur financier, de l’origination des projets, l’analyse financière et économique et la structuration des transactions à l’approbation et à la mise en œuvre.
Expérience avérée de la direction réussie d’équipes interdisciplinaires et multiculturelles sur différents sites géographiques.
Expérience de la collaboration avec des banques multilatérales de développement, des banques commerciales/d’investissement et des institutions financières non bancaires.
Expérience du travail dans les marchés émergents, en particulier en Afrique.
Expérience avérée dans la structuration d’une gamme de produits financiers tels que des prêts, des lignes de crédit et des garanties, ainsi que des initiatives de renforcement des capacités et d’assistance technique.
Faire preuve d’une connaissance étendue des outils et méthodologies de gestion de projet ; identifier les risques et les mesures d’atténuation ; interpréter les analyses de fond et les solutions proposées.
Compréhension approfondie démontrée des principaux domaines de « l’accès au financement » : Financement des TP/PME, financement des femmes et des jeunes, services financiers numériques, financement du climat, réformes politiques et réglementaires ; défis et opportunités de l’intermédiation financière aux niveaux macro et micro.
Connaissance approfondie démontrée des politiques publiques, de la réglementation, de la supervision et de l’application des lois relatives à la stabilité, à l’intégrité et au développement du système financier ; capacité à fournir des conseils stratégiques et une assistance technique aux décideurs politiques.
Aptitude avérée à coordonner et à participer à des dialogues stratégiques intersectoriels avec des parties prenantes internes et externes, y compris des collègues de la Banque dans divers départements, d’autres institutions de financement du développement, des gouvernements et d’autres organisations, et à jouer un rôle de catalyseur dans le cadre de ces dialogues.
Expérience pratique de l’élaboration de structures de projet, y compris la conception, la planification, la stratégie de gestion des risques, la stratégie de gestion des problèmes, la stratégie de gestion de la communication, les enseignements tirés et le transfert, ainsi que d’autres facteurs critiques de succès, stratégies, politiques, procédures et pratiques des banques multilatérales de développement.
Posséder des compétences hautement développées et avérées en matière de négociation.
Posséder des compétences très développées en matière de réflexion stratégique ainsi qu’une capacité à traduire des concepts et des orientations stratégiques en projets et programmes concrets et durables.
Maîtrise de l’anglais ou du français avec une connaissance pratique de l’autre langue.
Compétence dans l’utilisation des applications standard de MS Office (Word, Excel, Access et PowerPoint).

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.

POSTULEZ ICI


POSTE 2 : Assistant aux enquêtes de sécurité, PSEC

LE DÉPARTEMENT QUI RECRUTE :

L’Unité de la sécurité de la Banque africaine de développement (PSEC) constitue une solide fonction de sécurité qui rend compte au Président de la Banque. De fortes capacités analytiques globales combinées à des processus de sécurité en Afrique sont mises en place afin de fournir la gamme complète de services de sécurité à la Banque. PSEC détecte, prévient et réagit à un large éventail de risques couvrant tous les aspects de la sécurité ; les risques physiques, politiques, informationnels et de réputation dans le monde sont étroitement surveillés pour répondre à l’évolution de la dynamique de sécurité. Nos exigences en matière de sécurité comprennent l’analyse des risques, la formation, la coordination avec les acteurs extérieurs et la mise en œuvre de programmes de sécurité aux niveaux stratégique, opérationnel et tactique.

PSEC est composé de spécialistes des risques de sécurité travaillant à la fois au siège et dans toute l’Afrique, qui peuvent apporter des solutions innovantes aux risques de sécurité à l’échelle du continent. PSEC est une fonction axée sur l’action qui agit rapidement et efficacement pour faire face aux nouveaux risques de sécurité.

LE POSTE :

L’assistant(e) aux enquêtes de sécurité organise et réalise des enquêtes. Il/elle est chargé d’assurer la liaison avec des sources externes de sécurité et d’information dans le cadre de la résolution d’incidents et de la réalisation d’enquêtes. L’assistant aux enquêtes de sécurité apporte un soutien sans faille à la Direction de PSEC dans l’exécution de ses responsabilités en matière de sécurité.

PRINCIPALES FONCTIONS :

L’assistant(e) aux enquêtes de sécurité assume les principales fonctions suivantes :

Sous la supervision et la direction du chef de l’Unité de la sécurité, l’assistant aux enquêtes de sécurité assume les fonctions suivantes :

Enquêtes :

  1. Planifier et mener des enquêtes de sécurité en temps opportun ;
  2. Assurer la coordination du volet sécurité des enquêtes internes avec les départements concernés ;
  3. Assurer la coordination des tiers impliqués dans les enquêtes de sécurité internes ;
  4. Élaborer et mettre à la disposition des parties concernées des rapports sur l’état d’avancement des enquêtes ;
  5. Communiquer les résultats des enquêtes au Chef de l’unité de la sécurité, PSEC ;
  6. Contribuer à l’élaboration des procédures et politiques associées aux enquêtes de sécurité ;
  7. Analyser les résultats de diverses enquêtes pour identifier les caractéristiques et les liens entre les enquêtes.

Opérations :

  1. Recommander des mesures correctives à prendre pour réduire la fréquence de cas de vols en interne ou d’incidents similaires ;
  2. Piloter la mise en œuvre des mesures correctives recommandées ;
  3. Surveiller la mise en œuvre de mesures de sécurité conçues pour réduire la fréquence des incidents internes et signaler à sa hiérarchie toutes les questions de non-conformité par le biais d’évaluations périodiques ;
  4. Participer à l’organisation et au contrôle de la sécurité lors des événements spéciaux organisés par la Banque ;
  5. Analyser périodiquement toutes les informations recueillies sur les équipements de contrôle d’accès et formuler des recommandations pour améliorer la sécurité globale des locaux de la Banque ;
  6. Contribuer à l’élaboration de procédures et de politiques en matière de sécurité, telles que les procédures d’urgence, la sécurité en cas d’incendie, etc. ;
  7. Observer les environs immédiats des locaux de la Banque, afin d’identifier les menaces éventuelles ; recommander des stratégies d’atténuation ou de prévention des risques pour les menaces identifiées ;
  8. Mettre en œuvre les mesures prescrites pour dissuader et détecter toute activité frauduleuse provenant de l’intérieur ou de l’extérieur de la Banque ;
  9. Signaler tout problème de sécurité à la Direction de PSEC aux fins de résolution ;
  10. Assurer la garde sécurisée de toutes les pièces à conviction ou pièces justificatives au nom du chef de l’unité en collaboration avec le Centre régional des opérations de sécurité, gérer une base de données détaillée des incidents et un système de gestion des cas.

Riposte aux incidents :

  1. Recueillir des informations auprès des victimes et apporter l’assistance immédiate nécessaire ;
  2. Collaborer avec les parties extérieures et les partenaires dans le cadre de la gestion des incidents ;
  3. Communiquer en utilisant les canaux appropriés définis ;
  4. Demander la mise à jour des informations sur le lieu de résidence dans les bases de données sur la sécurité, le cas échéant.

Anticipation / Prévention :

  1. Formation : maintenir les documents de PSEC de formation du personnel à jour, en particulier les présentations de sécurité, et briefer les nouveaux membres du personnel lors des séminaires d’intégration conduits par les Ressources Humaines ainsi qu’en séances individuelles au profit de membres de la Haute Direction sur ordre du Chef d’Unité.
  2. Appui à la prise de fonction : informer les nouveaux membres du personnel des services de sécurités proposés par la Banque, faciliter leur inscription Programme de Réaction Rapide de la Banque et les assister dans la sélection de leur résidence en réalisant à leur profit des Revues Sécuritaires Résidentielles (RSR).
  3. Diffusion de la connaissance : entretenir la communication et partager l’état de l’art de nos pratiques avec le Centre des Opérations de Sécurité Régionales (COSR) ainsi qu’avec les différents Chargés en Chef de Sécurité Régionale (CCSR).

CRITÈRES DE SÉLECTION (compétences, expérience, connaissances) :

  1. Être titulaire au moins d’une licence en sécurité ou dans tout autre domaine connexe. ;
  2. Justifier d’au moins cinq (5) années d’expérience dans le domaine de la sécurité, de préférence dans le contexte de l’armée ou de la police ou dans un domaine connexe ;
  3. Une expérience d’au moins deux ans en tant qu’enquêteur dans le système des Nations unies, dans une ONG internationale ou une organisation internationale est souhaitable et constituerait un atout supplémentaire ;
  4. Communication : assurer une communication orale et écrite précise et concise ; présenter les informations orales avec clarté et adopter le style approprié ; et adapter le langage et le style pour satisfaire les besoins des interlocuteurs ;
  5. Résolution de problèmes : appliquer les connaissances opérationnelles à la résolution des problèmes et trouver des solutions favorables au client (interne et externe) et à l’organisation ;
  6. Souci du client : veiller à accorder la plus haute considération au personnel de la Banque dans toutes les interactions. S’efforcer de comprendre et, le cas échéant, d’anticiper les besoins du personnel et veiller à ce que le personnel reçoive le meilleur service possible de la part de l’Unité ;
  7. Travail d’équipe et relations – travailler avec ses collègues pour maximiser l’efficacité de l’équipe dans son ensemble, en partageant les connaissances et la charge de travail. Nouer de solides relations de travail avec les collègues et contribue à la création d’un environnement positif pour le travail en équipe ;
  8. Avoir de bonnes capacités d’analyse ;
  9. Être bien soigné et avoir une bonne condition physique ;
  10. Faire montre d’excellentes aptitudes interpersonnelles et d’une capacité à travailler sous pression ;
  11. Respecter la confidentialité et faire preuve de flexibilité ;
  12. Avoir une expérience en matière d’utilisation des systèmes de vidéosurveillance ; du système de communication d’urgence (radio, téléphone satellite, etc.) ;
  13. Être capable d’appliquer les règles, réglementations, politiques et directives de l’Unité PSEC de la BAD aux situations professionnelles ;
  14. Être capable de communiquer de manière efficace (à l’écrit et à l’oral) en anglais ou en français, et avoir de préférence une bonne connaissance pratique de l’autre langue ;
  15. Savoir utiliser les applications standard de la Suite Microsoft Office ; la connaissance de SAP constituerait un atout supplémentaire ;
  16. L’aptitude à conduire professionnellement les véhicules de PSEC (voitures 4×4, motos tout-terrain et quads) constituera un atout supplémentaire ;
  17. Les candidatures féminines sont encouragées.

CE POSTE N’OUVRE PAS DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI AFFÉRENTES AU STATUT INTERNATIONAL (LE TITULAIRE DU POSTE SERA RECRUTÉ AU PLAN NATIONAL ET NE BÉNÉFICIERA PAS DU STATUT DE FONCTIONNAIRE INTERNATIONAL).

POSTULEZ ICI


POSTE 3 : Chargé de crédit commercial supérieur (gestion de portefeuille)

Cliquez sur le poste pour plus de détails.

VOIR D’AUTRES AUFFRES OFFRES D’EMPLOI ICI

NB : NE DONNEZ JAMAIS D’ARGENT POUR UN EMPLOI SINON VOUS SEREZ ANARQUE

#CV #Recrutement #entreprise qui recrute #emploi en Côte d’Ivoire

Intégrer le groupe Telegram pour recevoir les offres

Pour postuler à cette offre d’emploi veuillez visiter ...........................